carpe passion

le site des carpiste et autre peche
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
MegaVisites

Partagez | 
 

 La dissolution comme ultime solution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
admin
admin
avatar

Messages : 118
Points : 111542
Réputation : 3
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: La dissolution comme ultime solution    Sam 21 Mai - 9:12

La dissolution comme ultime solution




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Histoire d’une mutation antagoniste
Si l’élaboration de la Soluball est compliquée, le principe est on ne
peut plus simple. Il s’agit d’une bouillette soluble, gavée
d’attractants riches en acides aminés, qui commence à travailler dès le
moment où elle rentre en contact avec l’eau. A compté de cet instant, la
dissolution complète de la soluball prendra de 3 à 5 heures et
distillera progressivement un message olfactif fort, en libérant ses
différents attractants solubles.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En fondant, la soluball laisse une zone hyper-attractive

Je ne m’étendrai pas sur l’utilisation des Soluball pour l’amorçage,
tant il est évident de s’en servir comme tel. Je recommande, néanmoins,
de les utiliser avec les pellets et/ou bouillettes correspondants, étant
donné que leur vitesse d’action diffère, ce qui les rend
complémentaires et bigrement efficaces.
En revanche, il ne vient pas tout de suite à l’esprit de tous d’enfiler
une soluball sur le cheveu : C’est pourtant là que ce produit est ultra
novateur et se révèle être une véritable tuerie.

Osez du soluble à votre cheveu
Voyons tout d’abord comment se comporte une Soluball sur le cheveu. Elle
se présente comme une bouillette classique, mais un peu plus dure et
surtout beaucoup plus dense (supérieure de 35%). Pour l’escher
correctement, j’utilise un montage D’rig avec un élastique de type Bait
band. Ainsi, au fur et à mesure de sa dissolution, l’élastique
maintiendra la soluball en bonne position sur le montage et conservera
une présentation optimale tout au long de l’action de pêche.
Comme n’importe quelle bouillette, la Soluball résiste aux lancers
appuyés. Une fois dans l’eau, la soluball va travailler instantanément
en libérant des attractants solubles riches en acides aminés et en
acides gras tels que des extraits de foie, de moule ou de crabe, puis
fondra progressivement en dispersant les autres ingrédients solides qui
la composent. Contrairement à certains pellets, la Soluball va se
décomposer couches par couches, le cœur restant dur jusqu’au dernier
moment. Sa dissolution reste donc très progressive et sera variable
selon la température de l’eau ou les poissons blancs qui tapent dedans.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La soluball, Après et Avant : Regardez la granulo que renferme la soluball !!

En ce qui me concerne, je préfère ramener toutes les 3 ou 4 heures pour
escher à nouveau. La Soluball fait alors entre 8 et 12mm de diamètre et
mérite selon moi d’être renouvelée. S’il y a peu d’indésirables dans les
eaux que vous pêchez, la durée d’immersion peut être bien supérieure.

Seule ou en duo, variez les plaisirs !!
A chaque lancer, j’adjoints au montage 3 ou 4 Soluball sur fil PVA et
j’en envoie quelques unes sur la zone de pêche. On peut les booster,
grâce au flacon contenu dans le paquet ou les utiliser directement en
laissant tout simplement travailler les ingrédients de qualité qui la
composent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Réalisez des montages divers et variés au comportement unique
Une autre possibilité d’eschage pour le moins intéressante, consiste à
utiliser la Soluball en binôme avec une flottante. Vous passerez d’un
appât équilibré à un appât flottant en un temps variable selon que vous
utilisez tel ou tel diamètre de pop-up. Une 20mm décollera assez
rapidement le tout, tandis qu’une 16mm mettra un peu plus de temps…
Imaginez avec les 12mm fluo !!!

Une nouvelle vision de la pêche
Une fois en action de pêche, vous constaterez très vite les nombreux
avantages de cet appât dernière génération. Tout d’abord, j’ai maintes
fois constaté que les touches étaient plus rapides en eschant avec une
soluball (tout comme les autres membres du Team). Vous disposerez d’une
véritable alternative pour aborder un lac de barrage ou un grand lac :
En équipant ainsi, une ou 2 de vos cannes, vous pourrez profiter de
l’incroyable attractivité de la soluball pour déterminer les zones de
tenue des poissons. Enfin, j’utilise usuellement la soluball, pour
remplacer les bouillettes, une fois que les poissons sont rentrés sur
l’amorçage. J’optimise ainsi mes résultats grâce aux qualités de la
soluball, qui surpasse toutes le bouillettes que je connais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un magnifique poisson qui a succombé à la soluball
Les soluball sont utilisables partout ! Mais, replacer un montage
régulièrement peut s’avéré très contraignant dans certaines conditions.
Pour palier cela, je vous invite à escher votre cheveu avec 2 soluball
ou en duo avec une pop up ou une bouillette normale. Ces 2 dernières
solutions, vous permettront de conserver un montage pêchant durant toute
une nuit entière. (Si une touche ne se déclenche pas dans les premières
heures, votre appât classique sera toujours entouré d’un halo olfactif
hyper attractif, résultat de la dissolution de la Soluball).
Le plus difficile est de prendre confiance dans le fait de pêcher avec
un appât soluble et d’appréhender le temps de dissolution.

De nombreux témoignages au sein du Team attestent de la supériorité de
la soluball sur des lieux réputés difficiles. A Montluçon, des amis
pêcheurs me confiaient lors d’un échange, avoir multiplié les départs en
rivière sur des spots où un ou deux runs étaient considérés comme étant
un bon résultat.
Pour ma part, j’avais l’habitude en plans d’eau surpêchés ou difficiles,
de mettre en début de session des bouillettes à tremper dans l’eau du
lac. Le but était de pêcher avec des billes délavées car bien souvent,
sur ce genre de plan d’eau, les poissons se méfient moins d’appâts
reposant sur le fond depuis plusieurs jours. J’avais aussi remarqué à
plusieurs reprises que les touches se produisaient sur des cannes que je
n’avais pas bougées depuis plus de 24 heures. Les Soluball ont
définitivement remplacées mes bouillettes délavées, car elles
reproduisent à merveille le phénomène de détrempage, mais possède une
attractivité et une réactivité incroyablement supérieure.

L’appat idéal pour les pêches à roder
J’affectionne particulièrement la Soluball pour pêcher sur les bouillons
ou les sauts que je peux constater car leur rapidité d’action se prête à
merveille à cette pêche d’observation. Tout récemment, sur un petit
plan d’eau, je décidais en début de matinée, de placer un montage esché
d’une bille soluble en bordure de plage où je discernai une certaine
activité. Au final, cette canne a produit à elle seule 3 poissons en
moins de 2 heures, quand les autres cannes n’ont données qu’un seul
départ. Sur un même poste, la soluball m’a donc permis de réaliser une
pêche plus qu’honorable.
Cet exemple, ajouté à tous ceux du team, me laisse penser que la
Soluball est la solution idéale pour toutes les pêches à roder. Amateurs
de stalking, vous avez là, le piège rêvé. Son attractivité instantanée
et son originalité en font l’appât incontournable pour ce genre
d’approche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Encore un poisson capturé sur un spot à la Soluball … Amis Stalkeurs, fondez pour la soluball
Je n’essaye pas ici de vous prouver que la Soluball est l’appât miracle
tant attendu, mais je vous garanti qu’elle peut vous sauver votre pêche
dans bon nombre de situations. Tenter une canne ou deux avec elle, me
semble largement justifié, car avec un taux d’assimilation supérieur à
90%, cette bille digeste et attractive devrait faire un carton sur les
poissons méfiants et quelques soient la saison.
Testez la soluball : c’est l’adopter.

C.Roussel (Team France)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carpe-passion.forums-actifs.com
 
La dissolution comme ultime solution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bridage / Débridage, l’ultime solution
» WTB RANGER 26" 2.8 , l ultime solution 26+ arrive ... ou pas
» Le Q10 des plastiques ! une feu AR comme neuf
» Bruits d'air TOEP, la solution ultime
» UN VFR VTEC PAS COMME LES AUTRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carpe passion :: les techniques :: Stratégies d'amorçage-
Sauter vers:  
<< <<Hip Hop
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit