carpe passion

le site des carpiste et autre peche
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
MegaVisites

Partagez | 
 

 Les habitudes de vie de la carpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
admin
admin
avatar

Messages : 118
Points : 111867
Réputation : 3
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Les habitudes de vie de la carpe   Sam 14 Mai - 23:05


La carpe est originaire d′Asie Mineure et a ensuite étendu naturellement son aire de distribution
vers les autres continents, sans doute à la fin de la période post-glaciaire (il y a +- 10.000
ans).

On pense que ce sont les Romains qui, à partir des territoires conquis en Asie Mineure, ont importé
la carpe en Grèce d′abord, en Italie et en Gaule ensuite. Les poissons étaient introduits
dans des bassins pour les faire grossir.

Plus tard, vers 800 PCN, l′Empereur Charlemagne exigea même que chaque fonctionnaire ait des
étangs de pisciculture sur ses terres.

Mais, c′est surtout entre 1300 et 1500 PCN que l′exploitation des étangs et la pisciculture
prirent leur essor. À cette époque, les monastères créèrent et exploitèrent
de nombreux étangs de production de carpes pour les périodes de Carême, mais aussi parce
que la production était plus importante que celle de la viande. En 1500, existaient en Europe
occidentale, plus d′étangs qu′il en demeure aujourd′hui. Ces étangs
permettaient une meilleure valorisation des sols que les prairies, d′autant qu′ils étaient
construits dans des régions peu fertiles.

Par après, la carpe est introduite en Angleterre en 1514, elle apparaît au Danemark en 1560 et
parvient à Saint-Pétersbourg en 1729.

Aujourd′hui, la carpe est un habitant typique des eaux chaudes et calmes ou à courant lent.
Sauf en région montagneuse où elle ne parvient pas à s′acclimater aux torents frais,
on la retrouve partout dans les fleuves, rivières, lacs et étangs.



Comportements



Les Carpes sont des poissons méfiants. Elles vivent en bancs dans les eaux calmes, étangs,
rivières ou lacs. Poissons grégaires, elles vivent en troupes comportant des individus de
taille semblable, mais les gros sujets âgés sont volontiers solitaires. Elles apprécient
les eaux ensoleillées à fond sablo-vaseux, riches en herbes aquatiques et obstacles naturels
(troncs immergés ...)



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La carpe est un poisson de fond






Les bancs effectuent des parcours précis entre les zones de repos et les zones d′alimentation.
Leurs trajets sont jalonnés de marsouinages et de sauts. En été, par grosse chaleur,
l′activité des carpes est surtout nocturne. En hiver, elles
s′engourdissent et se tiennent près du fond. Leur métabolisme ralentit et elles ne sortent
que de temps en temps pour s′alimenter un peu ...

Malgré ça, même si les plus belles prises se feront souvent en fin ou en début de
saison, il est tout à fait possible de capturer de jolies carpes en hiver!

Comme poisson de pêche sportive, la carpe est un adversaire raffiné mais qui vient difficilement
à l′appât, surtout en hiver. Mise au sec, elle est très passive mais vivace et
supporte plusieurs heures à l′air libre ainsi que le transport en récipient humide.

Régime alimentaire



La carpe est omnivore, elle utilise ses sens développés de l′odorat et du goût. Elle
s′alimente sur le fond des étangs et des lacs, parfois entre deux eaux et à la surface, et
ce particulièrement lorsque la température de l'eau est très élevée. Sa
nourriture naturelle est principalement constituée de crustacés, de vers, de larves
d′insectes, de protozoaires, de petits mollusques et de matières végétales telles
que algues et graines de plantes aquatiques. On rapporte également la découverte de petits
poissons dans l′estomac de carpes, mais on peut généralement penser que ceux-ci
étaient morts au moment où la carpe les a avalés.

La température joue un rôle important en ce qui concerne l'appétit de la carpe. Au dessous
de 10º elle ne mange pas ou à peine. Pour la nourriture la température optimale est 20º.
La carpe hiverne en bancs sur le fond, en des endroits profonds, libres de glace, et perd durant l'hiver de 5
à 15% de son poids. Elle est très résistante et tolère, comme le carassin, une eau
pauvre en oxygène.

La croissance est variable et dépend avant tout de la nourriture. Dans les étangs à
carpes avec nourriture naturelle et artificielle, le poids de 1 kg est atteint au bout de 2 à 3 ans.

Reproduction





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les trois variétés peuvent se croiser ...






La maturité sexuelle de la carpe dépend de sa taille et non de son âge.
Généralement, les mâles l′atteignent entre 2 et 3 ans et les femelles entre 3 et 5ans,
mais comme la croissance dépend également des conditions du milieu, on peut observer de légères
variations d′un plan d′eau à l′autre.

La fraie dure de mai à juillet, quand l′eau atteint 18 º à 20º.

À cette époque, les mâles sont couverts de turbercules nuptiaux et la parade nuptiale est
bruyante car plusieurs mâles se disputent une femelle.

La femelle pond 100.000 oeufs par kilo de son poids. L′incubation dure de 3 à 8 jours au bout
desquels es oeufs sont déposés dans la végétation, en eaux peu profondes, afin
que′ils restent exposés à la lumière.

Durant les premiers jours de leur vie, les alevins demeurent inertes et dissimulés parmi les plantes de
bordure. Les carpillons ont, au départ, une croissance très rapide.

À noter qu′une carpe peut s′hybrider avec une autre variété de carpe, un
carassin ou encore, un poisson rouge.


Réchauffement et reproduction de la carpe



A l'heure actuelle (15 avril 2007), plus personne ne peut ignorer le
réchauffement de la planète. Tous les médias abordent ce sujet au
quotidien, les politiques tentent de sensibiliser leurs citoyens et
l'on a jamais autant entendu parler
d'écologie qu'en cette période éléctorale (fédérales en Belgique et
présidentielles en France).Il est à espérer que ce sujet gravissimme
ne tombe pas aux oubliettes quand
les principaux intéressés auront obtenu ce qu'ils voulaient ...

Parmi les conséquences directes de ce réchauffement, on compte évidemment les catastrophes
naturelles impliquant des victimes humaines mais aussi le dérèglement du rythme biologique de la
faune et de la flore planétaire. La carpe n'échappe pas à la règle et ceux qui ont repris
la saison à l'heure vous le diront : en Belgique, suite aux conditions hivernales et printanières
plus que clémentes, la fraie a débuté depuis une bonne semaine et donc, 1 mois plus
tôt que prévu ! Comment vont se comporter les poissons nés plus tôt dans la saison ?
Comment vont se comporter les autres espèces ? Si les jeunes naissent trop tôt, quels sont les
risques par rapport aux prédateurs ?

Il est encore trop tôt pour mesurer le réel impact écologique/biologique qu'aura ce
phénomène sur nos chers cyprinidés et leurs congénères, mais je pense que tout cela doit
nous sensibiliser, nous autres carpistes, afin que nos terrains de jeux et leurs locataires ne deviennent pas
un jour qu'un doux souvenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carpe-passion.forums-actifs.com
 
Les habitudes de vie de la carpe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre longueur de bas de ligne pour la carpe?
» "La pêche de la carpe en rivière..."
» les cannes carpe 3G
» Cherche carpe miroir désespérément lol !
» Qui tient un journal de bord ? [pêche carpe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carpe passion :: la carpe :: Les habitudes de vie de la carpe-
Sauter vers:  
<< <<Hip Hop
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit